19 juin 2007

L'arène d'une reine.

S "Twomorrow" par Rerry     Servir le toi Vile mais pas veule En devenir     Te subir toi Ton arène et ta loi, Servile.     Sophie.    
Posté par oceanes à 05:27 - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 juin 2007

Cythère à terre.

"I did it again" par Amelianight   J'ai mangé notre amour J'ai casé les amers Au fond de la mer morte     Mais ils pesaient si lourd     J'appartenais, j'étais ton ombre J'aimais jusqu'aux silences sombres Qui peuplaient notre guerre   Mes îles pesaient si lourd   Je vais bien, marche d'amble Comme un chameau massif Enchristé dans son ambre   Loin, à jamais les toujours   Sophie. 
Posté par oceanes à 04:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 juin 2007

Parfois

"Cup of Faith" par Dwinge Photography   Parfois les jours démentent A bénir des urnes Cette vieille jument fourbe.     Parfois, les jours démènent Odieux désordres Du soir, vouloir l'orbe   Parfois, les jours emmènent Jeunes et amènes Des toujours beaux pour lais   Parfois les jours affleurent Dans une robe à fleurs Aux désirs fringants   Parfois les pourtant Ont un air de printemps Qui tait ton nom  ... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 06:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2007

Blues in dark à Louisia.

Raven_S_Sorrow par Dark Yarrow Mon âme est un vieux saule Mon coeur est aussi lourd Que le sillage de l'ambre Et je goûte à foison Le poison amer de l'abandon     Chaque seconde me plombe Mes genoux sont deux tombes Qui rêvent d'expirer La prière qu'ils récèlent Aux gisants d'expier   Et deux noirs corbeaux Défilent devant ma porte Ils ont des yeux de jais Et des plumes de soie Ils rigolent peu m'importe   Les bras me sont tombés Je... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2007

Polésie d'amour...

When everything was real by cyberP1rat Sois sage, toi mon Atlas, mon continent, ma démesure Mon souffle sur tes cils, mes soupirs sur tes rêves Toi, ma demeure et ma masure, ma mazurka sans trève Mon espoir est si long qu'on le voit de Trévise   Sois sage, ma belle Atlante, d'Atalantes amers Traquent la poussière offerte par les trois pommes d'or Dors, que ton corps s'alanguisse, songes d'éthers, Je ne pourrai t'offrir que l'ombre de trésors   Je sais de Babylone, les refrains... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2007

De la peau des anges

  Rêves d'absolus dans la suaveur de juin Les élytres levés, l'envol délétère Cette moiteur dans le corps Cette saveur dans le coeur    Ce goût de métal brut qui est la peau des anges     Sépales d'un amour à qui offrir mes fleurs     Je suis lasse sur cette route donnant à Barcelonne Je suis lasse et pourtant, je donnais, le temps était changeant L'asphalte était une toile et je me sentais nonne Donnant un ciel à son premier couvent   ... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 06:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2007

Le coeur et la déraison.

    Un temps sois peu A prendre par coeur Avec déraison Un temps sois peu   Le printemps de la vie dure si peu ma colombe Une risée dévoilée sur un sein qu'on étreint Vole,  sois éreintée, au bonheur des lombes Un souffle sur ta joue, un regard d'airain      Un temps sois peu A prendre par coeur Avec raison Un temps sois peu     Le désir du soir s'exprime dans sa brise Aux néons des boulevards s'accrochent les pourtant ... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 05:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2007

En somme...

Tous les hommes sont des sommes A la thèse tranchée Sur l'oreiller   Tous les hommes sont des sommes Avec des tonnes de tomes Des lyres à relire     Tous les hommes sont des sommes Qui trop souvent nous somment Leur apprendre à conter       Il y a celles qui comptent Ex pas triées Dans leurs coeurs, elles grondent     Il y a celles qui abondent De rêves de soi au revers de l'autre Et c'est pour ça qu'il bandent?  ... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 08:19 - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 juin 2007

Rimbaud s'invite à table.

Egon Schiele. Je serais pour V/vous cette saison en enfer : Cet incroyable rôle sous la toîle du ciel, Ce rire que l'on vénère, ce plaisir qu'on supporte, Je serai pour V/vous, que m'importe, Catin ou Messaline en sa mousseline.     Les nuages du ciel font un embouteillage Que les fils du vent tentent de disperser Ils ont le sifflet lent, et c'est pour nous l'ombrage, ils ont le sifflet lent. Je suis la page vierge, velin de mon passé Raconte moi ce futur, viens vers moi le narrer... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 06:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 décembre 2006

La mort dans l'âme La foi en l'homme Le deuil odieux des jours assassine   Lent poison des images Télémorts en Irak On sait, on se tait, On se terre et s'atterre De n'y pouvoir rien     J'embrasse ces victimes immondes    Ces corps fondus s'excusant de mourir Aux pieds des bourreaux du monde A deux pas d'êtres biens   Hallucinantes lucioles Tournent dans mes cieux J'ai froid, ma peur me réconforte Je suis un Espagnol au seuil du... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 04:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]