23 septembre 2008

Que viva la muerte!

Jenni Tapanila, amour... Débordée dès l'abord, à l'emblée des sabords Amère à en périr, aimer à en souffrir, Jouer, éperdue dans la lande Les ajoncs de tes poils Enjoués   Attendre l'aube, hâve exécutrice de rêves Savoir que demain n'est pas une fin Au jour se savoir envie Demeurée En vie.  
Posté par oceanes à 20:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 septembre 2008

Dans l'attente.

Anna Tapanila De vous à moi, de vos émois, Naître que baptiste, une aube à naître, De vos émois, de Vous m'émeut La chaleur fraîche de votre voix, La lame qui tremble au cou tendu; De Vous et moi, perdue déjà.   Souvenances de Bracelonne, D'Alger la blanche à Zanzibar. Votre nom au fronton des colonnes Le mien gisant sur les remparts La vie s'écoule en attendant En fascinante farandole   Le cou ployé, tendu au joug J'attends, j'écoute, j'entends, ... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 23:24 - Commentaires [5] - Permalien [#]