25 décembre 2007

J'ADOOOOOOORE !!!

    « On me dit que Sarko, se moque bien de nous Qu'il ne nous donne rien et qu'il nous promet toutParaît que le bonheur est à portée de nainAlors on tend la main et on se retrouve fouPourtant quelqu'un m'a dit... »     J'adoooooore, le coup de Louxor!!! Gnignol's band en virée au pays des Pharaons : Kouchner, un tier-mondiste, deux tiers mondains et Madame; Carla et les autres, tous les autres, (Donald, Mickey, Pluto)... Il se susurre qu'il n'y a que Riri, Fifi, et Loulou qu'elle ne s'est pas... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 11:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 décembre 2007

JOYEUX NOËL "Christmas tied"par Teh Little skylark sur Deviant Art.
Posté par oceanes à 04:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 décembre 2007

Miroir.

"Aux rivages du désir Aux rêves qui soupirent Tels aspirent les rêves Leur lot d'être inspirés"     Dans la moiteur de l'encens me bats La chaleur pour toi de mes ébats La couleur à tes joues quand tu t'ébats Quand tu croules sous ce bât si sournois     Jouir de la vie, aimer encore Ivre de ces espoirs Qui des jours font de l'or Jouir de la vie, aimer d'abord Soutenue des espars Qui sont ton corps     "Etendue sur la... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 03:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 décembre 2007

Pauvres frontières

    "The shadow line" par Nercrodaimon sur Deviant Art     Ils sont sans nombre Ils vont sans nom Ils ont mon sang Rouge, innocent        Ils n'ont pas d'ombre Elle est si sombre Du passif des passés Ce sont des trépassés   Ils ont mon sang   Pourtant, ils vivent Avec force, vivent La terreur là-bas La frayeur ici-bas   Ils ont mon sang N'ont pas de papiers     Ils ont mon... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 décembre 2007

Cousu décousu mais fait-main.

"Thinkin about" by LadYale   Je vis à vos genoux Quand le temps est latence Je danse la décadence Frémissante de stress     J'ai connu tant de strass J'ai vécu tant d'ivresses Je succombe dans la nasse Telle une succube en liesse   Sonne l'heure, où ce corps d'albâtre Résonne de vos cris; un fleuve pour s'ébattre. Ma langue est vif argent, je n'ai point de mercie Fais fi de la pitié, achève jusqu'à la lie.     Ulysse tisse en... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 14:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 décembre 2007

Au hasard des allées

    Aux détours des hasards Aux devantures du temps Dans la moiteur secrète La clameur d'un regard Qui dit tant et pourtant   Aimer de toi les maux Jusqu'à en avoir mal De tes peines des émaux Sont autant de coraux Qui disent tant et pourtant   Je me voue, je m'en veux, Je ne voulais que vous Des voeux que l'on se noue De conserve nous vivions Qui distend et pourtant.   Sophie.
Posté par oceanes à 02:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 décembre 2007

CRA de Rennes : Laissez venir à moi les petits enfants.

          Amis lecteur, regarde bien la photo ci-dessus. Non, ce n'est pas la cage à poule d'un quelconque jardin d'enfants, celà se nomme un CRA. Centre de Rétention Administrative, dans le subtil langage administratif qui sévit de l'Allemagne des années 36 à 45, à la France d'Hortefeu et Sarkozy. C'est un joli site, perdu non loin de l'aéroport de Rennes, pour des raisons de commodités aisément compréhensibles. La préfecture l'a  nommé CRA Saint-Jacques de la Lande car de nombreuses routes... [Lire la suite]
Posté par oceanes à 11:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 décembre 2007

Nostalgie.

Francis Bacon          C'est un vieux limonaire arrimé à ta plume Une étoile qui vacille au hasard des pourtant De ta vie tu contemples le jusant et l'estrant Cette errante godille perdue dedans la brume   C'est un square un matin dans l'escale des jours Et le squale de l'aube qui rode aux alentours Eperdue des pardons, érodée des toujours Au pied du banc de bois gisait ta nostalgie.     Sophie.       
Posté par oceanes à 08:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 décembre 2007

Baguenaude.

    Dansons la baguenaude Cette danse à deux temps Du fond des océans   Dansons la baguenaude Au diable le présent Le futur est absent   Pour la détresse des villes Engoncée dans leur stress Pour le clinquant servile Des paillettes et du strass Dansons la baguenaude     Pour les images veules De la vie ici-bas Pour les mages trop vils Qu'ils vicient ici-bas Dansons la baguenaude.      Sophie.
Posté par oceanes à 07:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]